L’armateur napolitain Grimaldi doit affronter plusieurs vents contraires. Deux de ses marchés sont directement impactés par le contexte géopolitique. Le protectionnisme américain nuit au transport de véhicules sur les routes nord-atlantiques. Le Brexit risque de perturber ses activités dans l’Europe du nord. Emanuele Grimaldi prévoit un ralentissement de ses activités et craint la récession. « Le commerce maritime est en baisse. Les tarifs douaniers nuisent au commerce », déclare-t-il dans un...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous