Les ports et compagnies maritimes positionnés sur les exportations de viande et d’abats de porc peuvent se frotter les mains. Premier consommateur, premier importateur mondial en volume avec 1,5 Mt en 2018, la Chine va encore accroître ses achats dans les mois à venir. Elle est pourtant également le premier producteur au monde avec 53,4 Mt en 2017, loin devant l’UE, à 23,67 Mt. Mais, depuis un an, elle est confrontée à une épidémie de peste porcine africaine qui ne cesse de s’étendre et a gagné les...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous