Quel sort Maersk va-t-il réserver à la concession qu’il détient dans le Maasvlakte 1 ? APMT MV-1, l’un des deux terminaux à conteneurs (14 portiques sur un quai de 1 490 m et une capacité annuelle estimée à 2,85 MEVP) qu’opère l’armement danois à Rotterdam, via sa filiale APM Terminals (APMT), arrive à expiration en 2025. Une thèse a créé le doute ces dernières semaines. Elle laissait entendre que l’opérateur portuaire pourrait être tenté de...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous