L’Espagne joue gros. Le port de Valence (5,2 MEVP en 2018) est le leader en Méditerranée pour les conteneurs, devant Algésiras (4,8 MEVP) et Barcelone (3,5 MEVP). Ensemble, ils concentrent l’essentiel du trafic sur la côte méditerranéenne et près de 80 % à l’échelle espagnole. Face à l’intensification de la concurrence, les autorités portuaires veillent et particulièrement là où le poids du transbordement constitue un élément de vulnérabilité,...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous