Un sfumato pour seuil de flottaison. La surnage comme seul arrimage. À l’approche de la zone critique du 1 er janvier 2020, le transport maritime est plongé dans cette transition vaporeuse entre lumière et ombre. Deux balises entre lesquelles il doit avancer à la hussarde pour ne pas manquer un grand rendez-vous et faire mentir sa prétendue insoutenable légèreté de l’environnement. Les êtres rieurs s’amusent de voir ses artisans prôner l’éloge de la lenteur, à un moment où ils...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous