Vous lancez une vaste opération de remise en ordre portuaire. Était-elle vraiment nécessaire? Pasqualino Monti: Pour exploiter tout le potentiel des ports de la Sicile, il faut développer leurs points forts. En l’occurrence, les croisières, le short sea et les opportunités offertes par le développement de l’économie bleue. Les infrastructures siciliennes sont depuis trop longtemps négligées. Elles n’ont bénéficié, ces dernières années, d’aucun plan de dé...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous