En octobre 2018, Quechen Silicon Chemical signait une promesse de bail à construction pour sa future usine européenne de Fos-sur-Mer. Le site de 12 ha se trouvait sur les terres de Kem One. Le n° 3 mondial de la silice et le groupe chimique étaient censés mutualiser certaines utilités, comme le réseau vapeur, et services, comme le gardiennage et la sûreté. Faute d’accord, Quechen ne s’installera pas sur les terrains de Kem One et sera orienté sur un autre terrain du domaine public maritime. « Les conditions d...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous