En mars dernier, le Costa Rica inaugurait le port de Moín, tout proche de Limón sur la côte caraïbe. Le projet – la plus grosse infrastructure aménagée dans le pays depuis des dizaines d’années – avait été lancé plus de dix ans auparavant. Mais elle s’est heurtée à maintes difficultés : retards de chantiers pour des raisons techniques, opposition des travailleurs portuaires employés par l’État, recours de mouvements écologistes devant les tribunaux...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous