« Ce Green Deal doit être intelligent, être développé en concertation avec les secteurs concernés et permettre que la décarbonation aille de pair avec la compétitivité et la création d’emplois », a prôné Jenny Braat, directrice de Danish Maritime, le porte-parole de la filière au Danemark. Tout comme les autres acteurs économiques, la filière maritime et portuaire attend de connaître la feuille de route de la nouvelle présidente européenne. Rappelant que le...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous