Si le trafic de North Sea Port (Flessingue, Terneuzen, Gand) en 2019 a été dans l’ensemble positif, le trafic ro-ro n’a pas bénéficié du même effet d’entraînement et a enregistré une baisse de 9,6 %, à 3,2 Mt. Cette baisse n’est pas imputable au partenaire gantois où l’armement DFDS développe fortement son trafic roulier de et vers Göteborg. Un des trois navires affectés à cette relation a été remplacé par une des nouvelles unités (les plus...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous