Depuis le 1 er janvier, les exploitants et propriétaires de flotte sont contraints par l’OMI de propulser leurs navires avec des carburants à faibles émissions polluantes. Les armateurs se découvrent soudainement une sensibilité environnementale. Motivés, ils multiplient les propositions…
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous