Pour tendre vers le zéro carbone, le leader mondial du transport conteneurisé concentrera « 80 % de sa R&D » dans les années à venir sur trois voies, après avoir passé en revue différentes options possibles. C’est ce qui ressort de travaux menés en partenariat avec la société de classification britannique Lloyds Register. L’éthanol et le méthanol présentent pour l’armateur certains avantages: la combustion est « parfaitement maîtrisée »,...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous