« Les belges et Anvers vous remercient », nous a fait parvenir avec un smiley le dirigeant d’une major du pétrole, en réaction à notre couverture de l’embrasement qui s’est de nouveau emparé des quais portuaires français. Au diable le fair-play belge, place à la concurrence dans son plus simple appareil. Il faudrait presque se sentir flatté d’une telle marque de considération exprimée par un ressortissant de ce port flamand, leader européen jamais contesté, que l’on a...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous