Le projet de Balearia a un atout: le développement durable. En octobre 2018, la Commission européenne a accordé, dans le cadre du dispositif de la Connecting Europe Facility (CEF), une subvention de 11,8 m€ pour l’adaptation de cinq navires ro-pax de Balearia au fioul et au GNL. Ce financement couvre également la mise en place d’une station d’avitaillement en GNL et d’un dispositif truck-to-ship dans le port de Gijón. L’un des cinq navires doit être destiné à la reprise de l’Autoroute de la mer (...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous