12 février 2006. Naissance d’un géant du transport maritime de conteneurs. La fusion des armements Maersk Sealand et P&O Nedlloyd donne naissance à Maersk Line. La compagnie maritime danoise arme alors plus de 550 porte-conteneurs et a 200 navires en commande. Avec 18,2 % de la capacité mondiale (1,6 MEVP), elle détient le leadership mondial, loin devant le Suisse MSC (784 000 EVP) et le Français CMA CGM (500 000 EVP). Entériné en 2005, le rachat de P&O Nedlloyd par le groupe A.P. Møller Maersk constitue la plus...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous