Le gouvernement britannique prépare sa sortie… en cohérence. En quittant l’UE, le Royaume-Uni ne sera plus soumis au Tarif Douanier Commun qui s’applique à l’importation de marchandises au travers des frontières extérieures de l’UE. Il sera libre de sa fiscalité quant à ses échanges avec le monde. Le premier Ministre britannique Boris Johnson a annoncé son intention de développer jusqu’à dix ports francs « afin de stimuler l’économie du pays ». Le...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous