« Rouen est au cœur de l’Axe Seine, et c’est la logistique qui va maintenant lui apporter le fret » estime Laurent Foloppe, directeur commercial du GIE Haropa. Il insiste notamment sur l’avantage que constitue pour les logisticiens les franchises locales de stationnement des boîtes (18 jours en moyenne). « Un moyen idéal de les soustraire aux surestaries » confirme Guillaume Vidil, directeur général du groupe Marfret. Depuis plusieurs décennies, l’armement marseillais est un acteur très impliqu...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous