En février 2020, les agences de notation Moody’s et Standard and Poor’s ont abaissé le rating de la dette de Naviera Armas Trasmediterránea, la première compagnie maritime espagnole, qui opère des ro-pax principalement entre la péninsule et les archipels des Baléares et des Canaries. La compagnie a des problèmes de trésorerie en raison notamment des dépenses accrues pour se conformer à la réglementation de l’OMI sur les carburants marins alors que les marges demeurent faibles dans le shipping...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous