La texane a déçu avec ses 67,2 Md$, en baisse de 6,6 %. La production d’hydrocarbures de la major pétrolière américaine a stagné au même niveau que l’an dernier, à 4 millions de barils équivalent pétrole par jour (Mbj), malgré des investissements dans le bassin permien, qui abrite les principales réserves américaines. ExxonMobil, comme l’ensemble du secteur pétrolier, fait face aux prix bas du brent et du gaz naturel en raison d’une offre abondante. La hausse de 4 % de...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous