La compagnie de John Fredriksen a affiché au 4 e trimestre son plus haut revenu net trimestriel depuis plus de onze ans, atteignant 108,8 M$. Un spectaculaire rebond par rapport à une perte nette de 10 M$ au trimestre précédent. Pour l’ensemble de l’année, le bénéfice net de la société s’est élevé à 139,9 M$. Robert Hvide Macleod, directeur général de Frontline, a vite tempéré les ardeurs, anticipant « un ralentissement de la demande de pétrole, en...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous