En 2019, le segment conventionnel/breakbulk a accusé un nouveau recul de 18,3 %, à 8,32 Mt. Un repli plus marqué à l’import (– 25 %) avec 4,19 Mt qu’à l’export (– 10,1 %), à 4,13 Mt. Avec 11 Mt, les ports de Gand, Terneuzen et Flessingue, réunis sous le label « North Sea Port » (NSP), ont relégué à la seconde place le port flamand, qui reste cependant toujours devant Rotterdam (6,54 Mt). Toutefois, le port néerlandais est le seul des trois ensembles portuaires qui soit en...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous