De la Loire-Atlantique à la Turquie en passant par… l’Allemagne. Le trajet maritime de six énormes moteurs diesel produits par MAN à Saint-Nazaire a de quoi surprendre. Ils sont en effet parvenus sur rouliers à Cuxport, le terminal exploité par Rhenus à Cuxhaven. Ils y ont été temporairement stockés dans l’attente d’un navire bigué, qui les a ensuite transportés jusqu’à Tuzla, près d’Istanbul, en janvier dernier. « Il fallait trouver un navire avec des grues...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous