Le déploiement de l’éolien au large des côtes françaises a pris un énorme retard. Quelles en sont les raisons? Mathieu Monnier: Sur les trois appels d’offres attribués, deux ont pris un retard significatif car le cadre réglementaire a été modifié en cours de route. Ils ont en outre essuyé des recours contentieux systématiques. L’incertitude juridique est désormais levée pour le champ de Saint-Nazaire, où les travaux ont commencé, ainsi que pour Fécamp et...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous