Le retour lent et progressif des personnels dans les ports, Pékin ayant prolongé les vacances du Nouvel An chinois pour contenir la propagation du virus, ne sont pas sans poser quelques problèmes techniques: les conteneurs doivent être soit bloqués à bord des navires, soit déchargés dans d’autres endroits, soit placés dans divers ports et terminaux, ce qui entraîne des frais de stockage, de surestaries et de détention. Les conteneurs frigorifiques ont été de fait les premiers concernés par...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous