En deux à trois décennies, la Chine s’est rendue incontournable d’un bout à l’autre des chaînes de production mondiales pour de nombreux produits de grande consommation et biens intermédiaires. Une baisse d’à peine 0,3 point de croissance de la deuxième économie de la planète aurait un impact presque identique (– 0,2 point) sur celle de l’activité mondiale, a indiqué la Deutsche Bank. La fermeture prolongée des usines chinoises pour contenir l’épidémie a d...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous