Avec un trafic de 6,8 Mt en 2019, le port aquitain a encore perdu 250 000 t par rapport à 2018. Loin des 9 Mt réalisés en 2013. Pour Jean-Philippe Laurent, Président du directoire du GPMB, depuis mars 2019, la relance de la dynamique passe par l’investissement. De fait, peu après son arrivée, 9 M€ ont été programmés sur 2019-2020 pour réorganiser le terminal conteneurs de Bassens. Depuis le projet avorté d’un grand terminal à conteneurs au Verdon, suivi du départ de MSC de la place...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous