Il y a quarante ans, le 7 mars 1980, une nouvelle catastrophe frappait les côtes nord de la Bretagne. À peine deux années après le naufrage de l’ Amoco Cadiz devant Portsall, le Tanio coulait à une centaine de kilomètres de là, au nord de l’île de Batz, une fois encore dans le Finistère. Le pétrolier, qui battait pavillon malgache, avait été construit en 1958 aux Pays-Bas et s’appelait alors le Lorraine . Le navire était parti de Wilhelmshafen en Allemagne, affrété par la...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous