« Il existe manifestement un vide réglementaire », peut-on lire à plusieurs endroits d’un document de 57 pages qu’a commis l’UE sur les effets de distorsion causés par les subventions étrangères au sein du marché unique. Et la « nouvelle stratégie industrielle pour l’Europe » entend y remédier. Pour l’heure, la réponse de l’UE prend la forme d’un livre blanc ( white paper on levellin the playing field as regards foreign subsidies ) que la vice-présidente ex...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous