Ils sont une centaine, emmenés par Frédéric Moncany de Saint-Aignan, président du Cluster maritime français, à avoir travaillé ensemble pour établir l’état de santé de l’économie maritime après le tsunami Covid. Ils ont été, en cela, épaulés par Sophie Panonacle et une dizaine d’autres députés. Pêche, marine marchande, ports, nautisme et plaisance, fluvial, construction navale, conchyliculture ou encore énergies renouvelables, chaque fili...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous