« Pendant les derniers mois, nous avons eu une oreille beaucoup plus attentive de nos interlocuteurs, députés, administration, compagnies ». Pierre Maupoint de Vandeul, président du syndicat CFE-CGC, profite maintenant de cette écoute pour poser une contribution sur les enjeux sociaux de la politique de transport maritime post-covid. Il a été transmis à l’administration en espérant une prise en compte dans le plan de relance maritime en préparation. Les principales demandes portent sur les enjeux environnementaux...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous