« La nouvelle économie de l’hydrogène » s’impose à l’UE. Bruxelles a identifié la nouvelle énergie comme un des moteurs de relance post-crise, de nature à « réparer les dommages économiques causés par la pandémie », a exprimé devant la presse le vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans. L’énergie de demain, à condition qu’elle soit propre, c’est-à-dire produite par électrolyse de l’eau avec...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous