Les projets foisonnent pour réduire l’impact des transports, et notamment maritimes, sur l’environnement. Au-delà des normes imposées, la matière grise est en ébullition autour de projets qui sont si nombreux qu’ils en deviennent moins futuristes. Hydrogène, ammoniac, méthanol, biocarburants, GNL…, les études sur les alternatives au fuel actuellement les plus prometteuses se multiplient, parfois dans la surenchère. Les armements montent au créneau pour mettre en avant leurs efforts… et esp...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous