La situation n’est pas uniforme à lire les données d’Alphaliner. Maersk, Evergreen, Hapag-Lloyd, Cosco et ZIM ont entre 6 et 10 % de leur flotte hors du marché. Plus marquée, la part de la flotte inactive de HMM, PIL, Yang Ming, MSC et de ONE oscille de 32 % à 11,6 %. La baisse de capacités de PIL, compagnie en situation difficile, est clairement liée à sa décision de quitter le transpacifique et à la vente de six navires de 11 923 EVP. Maersk a opéré le retrait d’un tonnage important, de l...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous