À fin juillet 2020, avec un trafic global de 1,32 Mt, Bayonne est à l’équilibre par rapport à 2019. « Nous avons été inquiets durant les mois sans activité de janvier et février où les trafics d’engrais ont habituellement lieu. Ils ont cependant été rattrapés les mois suivants et enregistrent même une augmentation de 21 % à fin juillet avec 310 000 t réceptionnées », constate George Strullu, vice-Président de la Chambre de commerce et d’industrie...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous