Le Grand port maritime de Dunkerque (GPMD) a connu, selon le président de l’Union maritime et commerciale Hervé Gauducheau, « un premier trimestre trouble, une partie du port ayant été affectée par les mouvements sociaux du début de l’année et l’autre pas. » Schématiquement, tous les quais situés derrière écluse, au port Est, ont été impactés par les grèves des ouvriers portuaires, même si le mouvement social était moins suivi à Dunkerque...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous