,
Selon lui, les armateurs conservent leur confiance dans le port. « Il a tenu le choc pendant six mois sans ruptures. Tous les métiers portuaires ont assuré le service », pose d’emblée le directeur général d’Haropa Port du Havre, Baptiste Maurand, qui reste cependant confiant. « Les armateurs se projettent déjà et les services reprennent progressivement. D’un point de vue commercial et contractuel, nous avons eu les bons gestes pour rester ancrés dans la compétition sur le Range Nord. » Sur...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous