À l’issue du premier semestre, les chiffres de l’activité du port de commerce de Saint-Malo font apparaître une baisse importante des tonnages manutentionnés, qui passent de 597 243 t au premier semestre 2019 alors que l’année s’affichait à la hausse, à 425 600 t au 30 juin de cette année. Ce recul est quasi général et se retrouve sur l’ensemble des trafics. Cependant, certains s’en sortent mieux, comme les produits chimiques organiques qui gagnent 21 000 t à 64 279 t et les huiles...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous