L’an dernier, les ports anglais ont légèrement augmenté, de 1 %, leur tonnage consolidé par rapport à 2018 pour s’établir à 486,1 Mt, selon les chiffres définitifs publiés par le ministère britannique des Transports en août. Les importations ont atteint 255,8 Mt et les exportations, 127,4 Mt, dont 41 % des marchandises (196,9 Mt) ont transité entre le Royaume-Uni et les pays nord-européens. Le trafic de conteneurs a légèrement augmenté pour atteindre les 6 MEVP. Les...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous