L’an dernier, les ports italiens étaient parvenus, cahin-caha, à maintenir leurs volumes de conteneurs au même niveau que l’année précédente. Selon les données fournies par la Confédération générale italienne du transport et de la logistique (Confetra), les ports italiens ont traité plus ou moins 10,5 MEVP. Gênes et Savone ont terminé l’année avec une hausse de 2 % par rapport à l’année précédente pour un volume de 2,7 MEVP, porté...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous