Si la qualité du blé est au rendez-vous pour la moisson 2020, ce n’est pas le cas de la quantité. Un hiver pluvieux suivi d’un printemps sec ont mis à mal les volumes produits, au quatrième rang parmi les plus faibles depuis 2000. La récolte de blé tendre est en baisse de 25 % en France, de 13 % pour l’ensemble de l’Union européenne, où elle n’atteint que 113,5 Mt. D’autres pays d’Europe ont en effet été touchés eux aussi par la sécheresse, avec des baisses de...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous