Deux grands types de céréales sont exportés à travers le monde, celles qui sont achetées pour nourrir le bétail et celles destinées à l’alimentation humaine. Pour les fourragères, c’est-à-dire le maïs, l’orge et plus marginalement le blé tendre, le premier critère qui régit le marché est le prix, avec éventuellement d’autres paramètres, tels que la présence d’humidité ou d’impuretés. En ce qui concerne l’...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous