Comment s’est terminée la dernière campagne? Thierry de Boussac : Sur la fin de la campagne, les flux se sont maintenus. La crise sanitaire n’a pas eu d’incidence, elle n’a pas bloqué les ports ni la logistique routière, fluviale et ferroviaire. La fluidité est demeurée tout au long du confinement et il n’y pas eu non plus de problème de quarantaine sur les équipages à leur arrivée dans les ports. La seule incidence de l’épidémie est qu’elle a davantage ré...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous