De 2012 à 2019, le port céréalier de l’axe Seine a mené un travail d’amélioration de ses accès nautiques: les dragages ont permis d’approfondir le chenal de navigation, d’abord dans sa partie aval puis amont. Les points hauts ont été arasés pour gagner jusqu’à 1 m de profondeur. Les navires présentant jusqu’à 11,3 m de tirant d’eau peuvent désormais charger à Rouen, le record en la matière étant détenu par le vraquier Equinox Dream ,...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous