De nombreux analystes ont fait l’an dernier le parallèle avec cette terrible année 2009 où la demande a fortement dévissé. Certains ont même estimé que 2020 avait offert « le meilleur du pire des dix dernières années ». En somme, un combiné des tendances négatives qui ont caractérisé le marché au cours de la dernière décennie. Retour sur une année émotionnelle. Vorace en matières premières, la Chine engloutit 35 % des importations de vrac...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous