En 2020, la Chine a encore renforcé sa position d’acteur dominant dans le transport maritime de vrac sec, ses importations s’approchant des 50 % de parts de marché en tonnes-kilomètres. Entre 2019 et 2020, le tonnage transporté par les opérateurs de vrac sec a diminué de 1,3 %, passant de 5,56 à 5,49 milliards de tonnes. La baisse globale des tonnages observée durant l’année agitée de 2020 est le reflet de situations contrastées. Parmi les trois produits dominants du secteur – le minerai de...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous