Avec les taux de fret raffermis, l’appétit revient pour les nouvelles constructions après une année de diète. Les intérêts sont manifestes et les carnets de commandes se remplissent. Dans l’ensemble, depuis le début de l’année, tous les vraquiers gagnent de l’argent, beaucoup d’argent, et cela faisait longtemps qu’ils n’avaient pas connu une telle fortune. Ils connaissent en cela une trajectoire diamétralement opposée à leurs homologues des vracs liquides, les pé...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous