Cem’In’Eu va bâtir d’ici la fin de l’année un deuxième entrepôt de 5 500 m2 sur le port de Sète. Le cimentier vise à court terme 400 000 t annuelles et 210 000 t dès cette année. En revanche, Sète est inquiet pour Saipol dont le site est menacé de fermeture.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous