La crise économique a durement touché le marché espagnol du ro-pax et a affecté les comptes des grands acteurs du secteur. Mais elle a aussi eu pour effet d’accélérer la restructuration du secteur et a favorisé, pour la première fois, l’entrée des italiens Grimaldi et GNV sur le marché péninsule ibérique-Baléares. Un segment de marché clef, contrôlé jusqu’ici par les compagnies espagnoles. L’impact de la crise sanitaire a été bien réel...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous