Le ferry fait partie des victimes collatérales de la crise sanitaire mais toutes les compagnies ne sont pas à égalité face à la maladie. À l’issue du premier trimestre, DFDS a fait état d’une augmentation de 23 % de son bénéfice avant impôt et amortissements (Ebitda) grâce à des bénéfices plus élevés que prévu sur toutes les zones où la compagnie danoise opère et des volumes en hausse. Ses résultats ont trompé les analystes. Au cours des...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous