Les opérateurs du transport maritime se seraient bien contentés du seul Brexit sans avoir à gérer la crise sanitaire. La combinaison des deux a révélé les réelles fragilités du secteur. Le roulier des îles britanniques restera néanmoins un des piliers européens du marché transmanche avec une nouvelle donne: celle des connexions directes avec l’Irlande. On savait que le Brexit, effectif au 31 janvier 2020, constituerait un cap pour le roulier transmanche. C’était sans compter avec le...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous